Vive la parentalité !

Venez ici lire et échanger sur plein d'articles concernant les enfants, la parentalité, d'autres sites intéressants...




09/08/2015  A propos d'histoires pour enfants




De nos jours, nos enfants sont bombardés de stimulations essentiellement électroniques. Si nos enfants ne passent plus forcément des heures et des heures devant une télévision, ils restent néanmoins scotchés devant un écran, que ce soit celui de l'ordinateur, du portable, d'une console de jeu ou bien d'un téléphone portable. Résultat, si on écoutait nos chérubins, les jeux de société resteraient dans les placards, les travaux manuels seraient vite oubliés… Les enfants aimeraient rester des heures, voire des journées entières avachis sur un canapé à jouer aux Sims, à Skylander, à Disney Infinity… En avez-vous fait l’expérience ? Nous oui, et j’avoue qu’après une journée comme cela, les enfants sont méconnaissables : ils sont de mauvaise humeur, se disputent pour un rien, n’arrivent pas à dormir parce qu’ils ont besoin de bouger… Et pourtant… Il faut se battre pour les faire sortir, les faire jouer à des jeux plus traditionnels…


Chez nous, les jeux vidéo ne sont pas en accès libre et illimité. Même lorsque les enfants sont en vacances et ont une autorisation de jouer plus longue, nous imposons des « pauses numériques » régulières avec des jeux plus classiques. Cet après-midi encore, pas d’écran après le repas pour un temps calme d’une heure : résultat, merveilleuses parties de jeux de société dont « la bonne paye » et bonnes rigolades ! Bien plus défoulant et moins stressant que la console ! De plus, les enfants ont « oublié » les jeux vidéo pendant plusieurs heures. On pense parfois à tort que l’on doit occuper les enfants pour ne pas les laisser s’ennuyer, et n’ayant pas le temps de les occuper, on les laisse devant la console. Je peux vous dire par expérience qu’il est parfois bon de laisser les enfants s’ennuyer, et je l’ai même de nombreuses fois entendu dire par des pédopsychiatres ! Lorsque l’enfant « s’ennuie », il cesse d’être spectateur et doit lui-même fournir quelques efforts pour réfléchir et s’inventer un jeu. Il laisse alors travailler son imagination, ce qui reste un peu trop rare de nos jours ! Nous devons continuer à encourager nos enfants à imaginer de nouveaux jeux, s’inventer des personnages et des rôles, et le jouer physiquement, pas uniquement dans des mondes virtuels. Nous avons nous-mêmes tous franchi ces étapes, et pouvons parfois oublier à quel point il est nécessaire que nos enfants passent d’abord par le réel plus que par le virtuel.

De plus, laisser un enfant s’ennuyer peut l’encourager à créer, à utiliser son côté artiste. Ma fille par exemple, était magnifiquement créative lorsqu’elle se retrouvait punie dans sa chambre. N’ayant rien à faire, elle se mettait alors à peindre et à dessiner de vraies œuvres d’art, à sculpter un paysage en pâte à modeler, à découper un village entier en papier pour ses petits personnages Poly Pocket… Ceci étant dit, un de mes fils n’a pas vraiment de talent artistique, tout du moins d’attirance pour le dessin et l’art en général. Il ne sait vraiment pas quoi faire lorsqu’il s’ennuie. Bref, tous les enfants ne sont pas tous doués pour s’occuper seuls et faire marcher leur imagination, mais même dans ce cas de figure, il est important de laisser les enfants sans stimuli électronique et sans occupation particulière.  A méditer lors de ces longues journées d’été avec nos bambins à la maison…  Vive le progrès et le numérique, mais vive aussi les jeux de société et les parties de cache-cache !

 

Passez de bonnes vacances !

Aidez-nous à faire connaître nos histoires ! Partagez, commentez, parlez pour vos enfants !

comments powered by Disqus
Home > Blog des parents